TAXE EMPLOI SALARIÉS ÉTRANGERS
Chiffres et Taux

Sur LégiSocial, montant de la taxe 2013 à payer par les entreprises pour l'entrée et le séjour de travailleurs étrangers en France. Cette taxe est due à l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii).

L’employeur qui recrute un salarié de nationalité étrangère doit s’acquitter d’une taxe payable auprès de l’OFII (Office Français de l’Immigration de l’Intégration). 

La nature du contrat (CDD ou CDI) ainsi que son caractère saisonnier ou non modifie le montant de la taxe due. 

Cette taxe est due soit lors de la première entrée en France de l'étranger, soit lors de la première admission au séjour de l'étranger en tant que salarié.

Toutes les entreprises qui recrutent un travailleur de nationalité étrangère s’acquittent d’une taxe auprès de l’OFII (Office Français de l’Immigration de l’Intégration). Cette taxe est due soit lors de la première entrée en France de l'étranger, soit lors de la première admission au séjour de l'étranger en tant que salarié.

Nature embauche

Durée contrat

Montant du salaire

Taxes dues par les employeurs

Embauche

≥ 12 mois

Salaire mensuel brut < 2,5 fois SMIC mensuel temps plein (3.575,55 €); 

Salaire mensuel brut ≥ 2,5 fois SMIC mensuel temps plein (3.575,55 €)

55% du salaire mensuel brut

1.966,55 €

Emploi temporaire

> 3 mois et < 12 mois

Inférieur ou égal au SMIC mensuel temps plein (1.430,22 €)

Supérieur
au SMIC mensuel temps plein et inférieur ou égal à 1,5 fois SMIC mensuel temps
plein (2.145,33 €)

Supérieur à 1,5 SMIC mensuel temps plein

74 €

210 €

300 €

Emploi saisonnier

Toute durée (pour chaque embauche)

50 € par mois d'activité complet ou incomplet

Embauche jeune professionnel

 Recrutement dans le cadre d’un accord bilatéral échanges

50% salaire mensuel brut dans la limite de 2,5 SMIC