CDD remplacement maladie non transformé en CDI malgré la rupture contrat du salarié remplacé

Forum
J

Bonsoir

J’ai été mise en poste en intérim dans un établissement bancaire le 20 juillet 2016 en remplacement d'une personne en arrêt maladie.

En juillet 2017, on m'a demandé de passer en CDD afin de faciliter le passage en CDI au cas ou la personne remplacée ne reviendrait pas. (je n'ai bien sur pas d'écrit de cette demande)

La personne remplacée a quitté la société définitivement et mon employeur m'a informée qu'il mettait fin à notre collaboration donc qu'il ne renouvelait pas mon contrat le 3 mars 2018, et ne m'a pas proposé le CDI comme évoqué précédemment.

L'agence a 2 points de vente, j'occupai le poste accueil et assurait le back office dans 1 des sites. Le poste est maintenant pris en charge par la personne qui était à l'accueil de l'autre point de vente (même poste) et une nouvelle personne occupe le poste de mon remplaçant. 

Je ne sais pas si cette nouvelle personne a été recrutée ou s’il s’agit d’une mutation.

Dans le cas où c’est un recrutement, ne suis je pas prioritaire sur ce poste ?

N’aurait il pas du, légalement, me le proposer ?

Merci

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
EE

Bonjour

Le CDD de remplacement ayant pour terme le retour du salarié n'entraine pas l'obligation en cas de non retour d'embaucher le CDD en CDI d'un point de vue légal (Loi) . Après reste la question morale de vous avoir fait miroiter une embauche et de ne pas s'y tenir.

Donc juridiquement ils sont dans leur droit sauf convention collective contraire ou accord d'entreprise

bon courage

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.