Apprentissage

Forum
CF

Bonsoir,

Ma fille est en apprentissage... Dans la cuisine !!! Elle n'a pas encore 18 ans !!!

Je trouve qu'elle effectue beaucoup trop d'heures et rentre souvent après minuit !!

Aujourd'hui, elle est rentrée de cours et son patron lui a téléphoné pour qu'elle aille travailler ce soir !!! Il a spécifié qu'elle devait rattraper une absente injustifié du mercredi 30 septembre , lettre reçue du cfa cette semaine !!! A savoir que ma fille était en accident de travail (accident survenu au cfa) du 30/09 au 19/10...

Ne sachant pas trop ce qu'il a le droit ou non de faire, j'aimerais avoir le plus de renseignements possibles !!! Ensuite et si je suis dans mes droits, j'aimerais savoir qui contacter afin de faire constater ce qui se passe et protéger mon enfant !!!

Je suis un peu perdue et je ne sais pas quoi faire !!!! Pouvez vous m'aider s'il vous plait ???

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
BS

Bonjour,

Il est difficile d'intervenir auprès d'un employeur indélicat qui considère souvent les jeunes apprentis comme corvéables à merci et qui sont parfois même prêt à reprocher "leur manque defficacité". 


Votre fille a choisi un métier difficile (comme mon fils qui est apprenti boulanger) et il y a beaucoup de dérogation dans les horaires.


Voici un site gouvernemental qui vous aidera à connaitre les droits de votre fille:

http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/duree-du-travail,129/le-temps-de-travail-des-jeunes-de,1023.html

Vous y verrez que dans la restauration le travail de nuit des mineurs ne peut être autorisé que de 22 heures à 23h30


Je ne saurai cependant que vous conseiller de prendre des précautions oratoires et être suffisamment diplomate pour éviter que votre intervention ne dégrade encore plus les relation de votre fille avec son employeur.

C'est elle qui devra le supporter !

Par contre, noter les heures faites chaque jour pour en avoir une trace.


Sachez tout de même qu'un employeur ne peut rompre unilatéralement le contrat et qu'il doit, même en cas de faute grave faire appel au conseil de prud'hommes et s'en expliquer...  (une fois la période d'essai de 45 jours de travail effectif effectués)

Tout le monde a donc intérêt à travailler en bonne intelligence.


En cas d'impossibilité de discussion, le seul point réel d'appui sera l'inspection du travail pour faire respecter les horaires et les conditions de travail. Le CFA est souvent peu en clin à souligner les manquements d'un employeur (c'est leur gagne pain et ce sont des employeurs qui le gèrent) mais il peut être utile de les prévenir en cas de difficulté importante, tout comme l'inspection académique.


N'hésitez pas aussi à vous rapprocher d'un syndicat cela permet de ne pas se sentir seul. Il y a surement une Union locale CGT proche de chez vous.


Bon courage

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.