Législation travailleur handicapé

Forum
CM

reconnu travailleur handicapé, la msa à proposé à mon employeur un poste à 80% ce qui a été refusé catégoriquement. le poste que j'occupe actuellement est de 40 heures par semaines et n'est pas particulièrement adapté à mon handicap, mon employeur me dit qu'il ne peut en aucun cas me reclasser dans son entreprise, mais éventuellement avec un de ses partenaires.

ont-il le droit de faire pression sur moi (je suis actuellement à 35 heures sous pression de la msa mais on m'a bien fait comprendre que ça ne pourrait pas durer et que je devrai reprendre à 40 heures très bientôt). quels sont mes recours

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
SB

les préconisations de la médecine du travail s'imposent à l'employeur.

(quand vous parlez de la msa, s'agit-il du médeçin du travail de la msa ?)


d'autre part 80 % de 40h = 32h, et pas 35...

CM

mon employeur refuse totalement les préconisations de la msa (médecin du travail) arguant que mon poste ne peux être occupé à moins de 40 heures par semaine

G

VOUS ETES VOUS FAIT RECONNAÏTRE PAR LA MDPH ET AVEZ VOUS FAIT QUANTIFIER VOTRE POURCENTAGE DE HANDICAP ? C EST IMPORTANT !

CM

oui je suis reconnue par la mdph il n'y a plus de pourcentage maintenant mais la première fois que j'ai eu la reconnaissance j'étais à 60% catégorie B je précise que j'étais déjà reconnue TH lors de mon embauche dans cette société mais que mon handicap à évolué rendant difficile la tenue de mon poste ce qui a engendré de nombreux arrêts maladie concernant principalement mes maladies

G

si vous êtes en invalidité 2ème catégorie votre employeur ne peut pas vous imposer 40 h de travail par semaine surtout si la médecine du travail préconise un temps partiel. Continuez de refusez. Savez vous si votre contrat est un contrat aidé entrant dans les embauches de travailleurs handicapés.

CM

non je ne sais pas mais il est bien marqué dessus que j'ai un contrat de travail à 35h semaine, je ne veux pas céder mais j'ai peur de ce qui pourrait advenir la société aillant déjà dit qu'il lui était impossible de me reclasser à aucun poste à causes de  mes absences répétées, j'ai peur qu'il finissent par trouver un moyen de me licencier

pour revenir sur le contrat, je sais qu'ils ont touché des sommes de l'agephip, je ne sais pas si cela peux vous aider Gizz à m'orienter.

PR

Bonsoir,

Je confirme qu'aujourd'hui il n'y a plus de % pour un handicap. La sameth peut financer jusqu'à 60% une adaptation à un poste. L'employeur ne peut pas aller à l'encontre de l'avis du médecin du travail.

S'il n'y a aucun poste adapté dans l'entreprise et qu'il ne puisse en adapté il pourra envisagé un licenciement, en sachant que s'il s'agit d'une suite à un accident du travail il doit demander l'avis des délégués du personnel s'il y en a. Si l'entreprise fait partie d'un groupe, la recherche d'un poste se situe au niveau du groupe.

Cordialement

Phil

CM

Les maladies ne font pas suite a un accident du travail et je travaille dans un très grand groupe qui me dit qu'il n'y a effectivement aucun poste adapté pour moi, et que de plus suite a mes absences aucun manager ne voudrait de moi

G

Cela s'appelle de l'intoxication verbale. Si l'agephiph est intervenu dans votre contrat de travail c'est qu'il s'agit d'un contrat de réinsertion professionnelle. Prenez contact avec eux ou avec le service gérant l'emploi des personnes handicapées en lieu et place de pôle emploi, expliquez votre cas et prenez note de leur explications. Elle vous éclaireront certainement. faites les connaître dès que vous les aurez. Bon courage et restez ferme.

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.