En cas d'inaptitude au travail puis-je refuser la proposition de reclassement de mon employeur?

Forum
AS

Assistante dentaire, j'ai été opérée en juin des cervicale. La médecine du travail, après 2 visites, m'a reconnue inapte à exercer ma fonction "au fauteuil". Mon employeur vient de m'envoer une proposition de reclassement comme secrétaire à raison de 8h par semaine (au lieu de 25.30h selon mon contrat actuel) réparties sur 4 jours (au lieu de 3 actuellement). Cette proposition ne me convient ni d'un point de vue financier ni d'un point de vue organisationnel. Etant donné la taille du cabinet dentaire, je sais que mon employuer n'a pas d'autre choix.Puis-je refuser et si oui quelles seront les conséquences pour moi? Serai-je pénalisée?

Avec mes remerciements

Agathe Dauvergne

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
DF

Bonsoir, votre employeur ne peut pas vous proposer d'autres postes que celui ci, êtes vous en sûr avant de prendre toute décision? Peut il vous mettre en contact avec d'autre confrères qui pourraient avoir besoin d'une salariée? Ce serait peut être bon de lui en parler. Concernant votre refus, celui ci est compréhensible ne serait ce que du point de vu financier , mais en aucun cas vous ne devez vous sentir coupable de ce refus. Il serait peut être également utile de vous rapprocher de la sécurité sociale à des fins de reconnaître votre arrêt comme étant en lien avec votre métier, de manière à faire reconnaître une maladie professionnelle et ce, assez rapidement. Maintenant concernant votre refus, votre employeur à dû vous faire la seule proposition de reclassement qui lui était possible, voir peut être comme écrit plus haut si il n'était pas possible de créer un poste au sein de son cabinet comme par exemple( accueil téléphonique, secrétariat etc....), par contre suite à votre refus, il b´aura pas d'autre choix de vous licencier pour inaptitude et impossibilité de reclassement et à défaut de trouver un emploi de suite vous devrez vous inscrire à pôle emploi de manière à toucher vos indemnités chômage. 

G

Votre refus doit faire valoir que ce poste n'est en fait pas un poste aménagé réellement. Les déplacements et leur fatigue sont augmenté de 25 % pour un temps de travail  réduit à 30 % du contrat en cours. Où est l'allègement ? Les dépenses personnelles sont également augmentées de 25 % et le pouvoir d'achat réduit de 60 %. C'est n'importe quoi ! Je pense que l'on peut faire mieux.

Qu'a dit le Médecin du travail exactement dans ces décisions ?

AP

Bonjour,

Depuis 2014, temps de travail minimum dans les cabinets dentaires : 17 heures par semaine,

La proposition n'est donc pas correcte même si votre employeur n'a pas les moyens de faire plus.

Vous avez le droit de refuser, financièrement cela parait évident.

Vous aurez toujours le droit à votre indemnité de licenciement. L'inaptitude serait d'origine professionnelle, vous pourriez perdre le doublement de la prime de licenciement.

Bien cordialement,

SB

si vous refusez, vous allez tout droit au licenciement... dûr,dûr, mais c'est ainsi !

G

Vous pouvez refusé à condition de savoir la raison de cette opération des cervicales.

S'il s'agit d'une raison professionnelle l faut vérifier que votre médecin traitant en a fait la demande.

De plus je vous ai déjà donné mon avis sur l nouvelle pénibilité de votre emploi, auquel s'ajoute les conditions de travail de secrétariat : vous serez assise mais la mouvance de la tête et la position penchée reste la même. Voyez immédiatement le médecin du travail.

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.