Régularisation des montants d’aides perçues pour compenser les coûts fixes non couverts des entreprises

Edition abonnés Edition abonnés Finance covid-19
Actualité

Les entreprises qui ont bénéficié en 2021 et 2022 d’au moins une des aides visant à compenser les coûts fixes doivent suivre une procédure de régularisation et peuvent être amenées à rembourser les sommes excédentaires éventuellement perçues.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Un décret du 3 mai 2022 prévoit une procédure de régularisation pour les entreprises qui ont bénéficié en 2021 ou en 2022 d’au moins une des aides visant à compenser les coûts fixes non couverts des entreprises dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19.

​Procédure de vérification

À la clôture des comptes annuels, les entreprises qui ont bénéficié d’une ou plusieurs aides dites "coûts fixes" doivent comparer pour chaque période au titre de laquelle elles ont reçu une aide, l’excédent brut d’exploitation transmis à la direction générale des finances publiques au moment de la demande d’aide et le résultat net obtenu pour cette même période.

Edition abonnés Edition abonnés
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ