Revalorisations salariales pour les EHPAD et établissements de santé privés

EDITION ABONNÉS RH CORONAVIRUS
Actualité

La FEHAP a décidé de prendre 2 décisions unilatérales portant sur la revalorisation des personnels à défaut d’avoir obtenu la signature des organisations syndicales représentant la majorité des salariés de la branche.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Indemnité forfaitaire Ségur

Conformément à la position de son Conseil d’administration du 30 septembre 2020 et après deux séances de négociations visant à transposer dans sa convention collective (CCN 51) l’indemnité Ségur, la FEHAP a décidé de prendre deux décisions unilatérales portant revalorisation des salaires des personnels :

  • L’une pour les établissements de santé ;
  • L’autre pour les EHPAD.

Si la CGC et FO ont signé les avenants, ces deux organisations syndicales ne réunissent pas, à elles deux, le taux de 30 % requis au niveau des branches pour rendre un texte applicable.

En conséquence, la FEHAP a décidé de prendre deux décisions unilatérales.

A l’instar de la fonction publique hospitalière, les salariés non médicaux, à savoir l’ensemble des métiers des filières soignante, éducative, administrative, logistique, les sages-femmes et les cadres dirigeants des Etablissements de santé et des EHPAD bénéficient d’une indemnité forfaitaire mensuelle égale à 238 euros brut pour un temps plein.

Dans la majorité des cas, elle devrait être versée :

  • Pour un montant de 117 euros brut dès novembre avec effet rétroactif au 1er septembre 2020 ;
  • Pour un montant de 121 euros brut à compter du 1er mars 2021.
ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ