BTP : Renouvellement des CACES arrivés à échéance pendant la crise sanitaire

EDITION ABONNÉS RH
BTP
SÉCURITÉ AU TRAVAIL
Actualité

Le renouvellement des CACES n’est pas concerné par les mesures d’adaptation prévues pendant la période d’urgence sanitaire.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Le CACES

Le CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) est un moyen d’atteindre l’obligation fixée à l’employeur de former les travailleurs à la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de levage prévue par les articles R. 4323-55 et R. 4323-56 du code du travail et l’arrêté du 2 décembre 1998 relatif à la formation à la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de levage de charges ou de personnes.

Lorsqu’il ne s’appuie pas sur le CACES, l’employeur délivre la formation aux travailleurs par des moyens qui lui sont propres.

Le CACES est un dispositif d’application volontaire, élaboré par la caisse nationale de l’assurance maladie en vue de satisfaire à l’obligation de formation mentionné ci-dessus.

​Renouvellement des CACES pendant la période d’urgence sanitaire

Si le CACES est un outil permettant à l’employeur de s’assurer des connaissances et du savoir-faire du salarié pour conduire en sécurité, il n’est pas directement concerné par les mesures d’adaptation prévues pendant la période d’urgence sanitaire puisqu’il ne constitue pas une formation obligatoire nécessitant un renouvellement dont la périodicité est fixée par un texte réglementaire.

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ