Prolonger une période d’essai

Découvrez comment prolonger une période d'essai dans les règles.
Urgence
RH

Pourquoi choisir cet outil ?

  • Découvrez quelles sont les absences pouvant prolonger ou non une période d'essai, et comment calculer cette prolongation

  • Notifiez dans les règles le salarié de la prolongation de sa période d'essai, et appuyez-vous sur le modèle de lettre inclus

  • Retrouvez les erreurs à éviter et toutes les références jurisprudentielles utiles

Présentation

Un de vos salariés a été absent durant sa période d’essai. Quelles sont les absences qui prolongent cette période et celles sans incidence ? Comment calculer la durée de la prolongation de la période d’essai ? Devez-vous informer le salarié de cette prolongation ? Appuyez-vous sur cette procédure et prolongez la période d'essai sans commerte d'erreur.

Composition de la procédure

1 Fiche pratique

Comment prolonger une période d’essai ?

Un de vos salariés a été absent durant sa période d’essai. Quelles sont les absences qui prolongent cette période et celles sans incidence ? Devez-vous informer le salarié de cette prolongation ?
Voir le sommaire

1 Modèle de lettre

L'auteur de cet outil
Béatrice Renard
Béatrice Renard

Titulaire d’une maîtrise et d’un D.E.A. en droit privé (Bac +5), Béatrice a exercé des missions de juriste-conseil en droit social en entreprise et en organisation patronale durant 6 ans.

Elle a évolué ensuite sur une fonction de direction des ressources humaines en PME pendant 12 ans dans différents secteurs d’activités : BTP, hôtellerie-restauration, grande distribution, santé et médico-social.

Consultante RH et auteur juridique, elle intervient aujourd’hui en entreprise afin d’optimiser la gestion des ressources humaines et propose une assistance aux comités d’entreprise.