Pas de lettre de licenciement, et du travail jour et nuit avec obligation de payer mon loyer

Forum
CQ

je travaillais comme remplaçante en CDI sur le groupement des maisons familiales de la Vienne, 4 maisons ouvertes et 3 qui ont fermées ....

Une des personnes qui tenait une maison familiale a eu besoin d'une attestation à produire en justice car la rupture ne s'est pas bien terminé. J'ai fait une attestation très NEUTRE et SANS ACCABLER QUI QUE SE SOIT en disant que je n'avais rien remarqué d'anormal et que dans cette maison il y avait une résidente qui avait toute sa tête, donc, ils pouvaient prendre des renseignements près d'elle. Le groupement a vue cela d'un mauvais oeil et le résultat et que les conclusions de leur avocat disent : que je ne fais plus partie du personnel, que je suis voleuse et menteuse et que c'est parcequ'ils ne faisaient plus appel à moi que je me suis vengée, hors je n'ai jamais reçu de lettre me licenciant et encore moins pour fautes, j'ai travaillé 24H/24 pendant 3 semaines sans un jour de repos et en payant un loyer pour ma chambre alors que je faisais garde de nuit ! du jamais vue, trop long à tout vous dire. Les prud'hommes m'ont dit de venir vers vous. Que dois je faire ? je ne vais pas me laisser insulter surtout que tout le monde savait que j'étais en retraite après ma dernière mission.

Cordialement .  TEL 06 23 15 09 91  ch.quellier@laposte.net

L
G

la rupture de contrat est interdite vis vis d'un salarié qui a témoigné en justice. Vous n'avez jamais reçu de lettre de licenciement, mais avez vus eu une lettre d'embauche ou des bulletins de paye à un moment.

Si c'est le cas il faut vous rapprochez d'une personne qui puisse vous défendre devant les prud homme et monter un dossier.

JP

Bonjour, êtes vous en retraite ou en activité?  

Dans le premier cas vous pouvez saisir le conseil des prud'hommes de votre secteur pour le paiement de vos heures complémentaires et supplémentaires correspondant à vos horaires effectifs de travail et vous faire rembourser votre loyer. Dans le deuxième cas si vous etes toujours en activité votre employeur si vous êtes en cdi doit vous fournir du travail et vous rémunérer,  si ce n' est pas le cas  il faut saisir le conseil des prud'hommes en référé pour une résolution judiciaire de votre contrat et demander des indemnités et des dommages et intérêts. 

Votre situation est complexe aussi il me semblerait sage de contacter un avocat spécialisé en droit social pour vous conseiller et vous assister. 

Bon courage

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.