Premier baromètre national des soft skills attendus chez les managers français. Une étude Netlegis - Todo skills

Actualité

Parce qu’il n’y a pas eu d’étude faite auprès des entreprises françaises sur les compétences douces chez les managers en France, découvrez aujourd'hui les résultats de notre propre étude, menée par Todo-skill et NetLegis.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Pourquoi cette étude ?

Plus transversales et pérennes que les compétences techniques, les compétences douces ou soft skills révèlent les aptitudes des collaborateurs à agir et interagir avec leur environnement de manière agile et optimale, quels que soient le lieu et l’époque.

S’intéresser aux compétences douces, c’est s’intéresser à la capacité d’un collaborateur à faire face à la transformation rapide imposée par les avancées technologiques de ce début du XXI siècle. En 1987, on estimait la durée de vie moyenne d’une compétence technique (une expertise donner un exemple) à 30 ans. Aujourd'hui cette durée de vie a chuté : elle est désormais de 12 à 18 mois (OCDE - Organisation de Coopération & de Développement Économiques).

L’étude de Dell et de l’Institut du Futur (2018) prévoit que « la capacité à acquérir un nouveau savoir vaudra plus que le savoir déjà appris ». L’apprentissage d'un métier fait place à la capacité d’apprentissage de l’apprentissage.

En 2021, il faut être suffisamment armé de compétences douces afin d’être en capacité de transformer ses expertises actuelles à la vitesse des bouleversements technologiques !

Les entreprises ne seront compétitives qu’avec des collaborateurs qui veillent aussi à leur compétitivité personnelle. C’est pour cette raison que les soft skills sont au cœur des préoccupations des services de ressources humaines. En 2021, il est nécessaire de les évaluer avant l’embauche et de les faire évoluer pendant la vie du salarié dans l’entreprise.

Qu’en est-t-il en France ?

En dehors des études de l’OCDE et de quelques études internationales sur les soft skills, il n’y a aucune étude sur les soft skills attendues chez les managers dans les entreprises françaises. Netlegis et Todo skills ont souhaité réaliser le premier baromètre national des soft skills.

Afin de déterminer quelles sont les compétences douces les plus attendues aujourd’hui, en entreprise, Todo skills et Netlegis ont décidé d'interroger 250 000 professionnels des ressources humaines et de dirigeants.

Méthode de l’étude Todo skills - Netlegis

Dans un premier temps, nous avons défini la liste de référence des soft skills. À partir de différents systèmes de classement internationaux, le référentiel retenu comporte les compétences mentionnées le plus fréquemment par les chercheurs et praticiens dans le domaine et qui semblent être adaptés au contexte organisationnel actuel en France. 

Ainsi, nous sommes arrivés à une liste de 48 compétences douces réparties dans 6 catégories définies selon leur fonction dans la vie active professionnelle :

  1. Communication,
  2. Compétences interpersonnelles,
  3. Compétences intra-personnelles,
  4. Leadership,
  5. Apprentissage,
  6. Réflexion et imagination.

 

A partir de ce référentiel, un questionnaire déclaratif et auto-administré à distance a été créé avec Netlegis. L’objectif de ce questionnaire était de demander aux répondants de sélectionner, dans chacune des 6 catégories respectives, les compétences douces les plus importantes pour un bon manager.

Durant le mois de janvier 2021, un mail a été envoyé à 250 000 professionnels RH et dirigeants d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, les invitant à répondre au questionnaire.

Résultats 2021

Nous avons retenu 1078 réponses complètes sur les 1394 participants qui ont rempli le questionnaire en ligne totalement ou partiellement.

Quelques informations démographiques sur les participants

Seuls 1019 questionnaires ont été renseignés au niveau des informations démographiques sur les 1078 réponses complètes au niveau des soft skills.

 

Résultats globaux de l’enquête

Pour bien appréhender ces résultats, il faut savoir que les catégories ont été assessées de manière indépendante les unes par rapport aux autres.

Avant d’aborder les résultats par catégorie nous constatons que la compétence douce la plus choisie est l’écoute active (1016 réponses sur 1079) et la moins choisie est la communication non-verbale (100 réponses sur 1079).

 

Voici les résultats par catégorie :

  • Les tops deux dans la catégorie apprentissage sont :
    • Curiosité (642 réponses). 
    • Autonomie (634 réponses).

Figure n°1

 

  • Les tops deux dans la catégorie communication sont :
    • Écoute active (1016 réponses).
    • Communication orale (841 réponses).

Figure n°2

  

  • Les tops deux dans la catégorie compétences interpersonnelles sont :
    • Respect (703 réponses).
    • Flexibilité et adaptabilité (676 réponses).

 

Figure n°3

 

  • Les tops deux dans la catégorie compétences intra-personnelles sont :
    • Attitude positive (878 réponses).
    • Faire confiance (681 réponses).

Figure n°4

 

  • Les tops deux dans la catégorie leadership sont :
    • Responsabilité (767 réponses).
    • Intégrité (667 réponses).

 

Figure n°5

 

  • Les tops deux dans la catégorie réflexion et imagination sont :
    • Résolution de problèmes (682 réponses).
    • Ouverture à la nouveauté (679 réponses).

Figure n°6

Conclusion

Il en ressort, si on retient pour chacune des catégories les deux soft skills les plus souvent choisies, la liste suivante des soft skills les plus recherchées dans les entreprises françaises :

La curiosité 

Capacité comportementale qui suscite l’envie d’observer, de savoir, de connaître, de comprendre. Une attitude de disponibilité et/ou d’intérêt à l’égard d’un sujet ou d’une information donnée.

L’autonomie 

Capacité à s’engager et à faire des choix propres pour conduire ses missions de la manière que l’on estime la plus appropriée.

L’écoute active

Capacité à communiquer en pratiquant le questionnement sans jugement et la reformulation (feed-back) afin de s’assurer que l’on a compris au mieux le message de son interlocuteur.

La communication orale

Capacité à l’oral de transmettre une idée, un savoir, une information et de se faire comprendre.

Le respect

Capacité à respecter les autres sans jugement. Respecter les autres qui ne font pas le même travail ou qui n’ont pas le même point de vue. Reconnaissance, appréciation, gratitude. Honorer quelqu’un en lui accordant de l’attention, préoccupation, ou considération pour ses besoins et ses ressentis.

La flexibilité et adaptabilité

Assez flexible pour avancer sur les points compliqués. Capable de s’en sortir quand les choses ne se déroulent pas comme prévu. S’ajuste ou change son comportement afin de répondre aux besoins de la situation et du contexte.

L’attitude positive

Un état d’esprit qui favorise l’attente des résultats favorables (optimisme) ; capacité à volontairement orienter son attention vers le positif ; un état d’esprit qui aide à voir et à reconnaître des opportunités dans son environnement.

Faire confiance

Capacité à faire confiance aux autres, au monde, au futur et à soi-même ; sentiment global de sécurité vis-à-vis de quelque chose ou de quelqu’un.

La responsabilité

Répondre à ses obligations envers une personne ou un collectif. Répondre de ses actes du fait de son implication, des charges que la personne doit assumer et d’en supporter toutes les conséquences.

L’intégrité

Capacité d’une personne à respecter ses engagements et ses principes, malgré des pressions contraires. Accepter d’être tenue responsable de ses actes. Une valeur morale guidant les choix et les actions qui supposent une notion d’honnêteté, fiabilité et de stabilité.

La résolution de problèmes

Capacité à identifier un problème puis de mettre en œuvre une solution la plus appropriée. La solution peut être soit créative soit logique.

L’ouverture à la nouveauté

Capacité à faire preuve d’une grande tolérance, de manifester de l’intérêt, de la curiosité et de la compréhension pour les idées qui diffèrent en partie ou totalement des siennes.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la liste des 48 soft skills sur Todoskills.com.

Milija Šimleša, Ph.D et Marc Bergère de Todo Skills