Quels sont les métiers des immigrés ?

RH Salariés étrangers
Actualité

C’est ainsi que s’intitule une récente publication de la DARES, qui se livre à une analyse des métiers exercés par les salariés immigrés. Cette étude est réalisée sur l’année 2017. Notre actualité vous en dit plus à ce sujet…

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

1 emploi sur 10

Le 1er constat que dresse la DARES est qu’en France en 2017 :

  • 1 emploi sur 10 est occupé par un immigré. 

Sur quels métiers ?

Sur l’année 2017, la DARES constate que :

  • Parmi l’ensemble des 87 familles professionnelles ;
  • 35 métiers se distinguent par une proportion supérieure.

Cette constatation permet de dresser le tableau suivant : 

Le palmarès des métiers qui comptent le plus d'immigrés dans leur emploi

Part dans les emplois où les immigrés sont surreprésentés (en %)

Part des immigrés dans l'emploi du métier (en %)

Services aux particuliers et aux collectivités

30

 

Agents d'entretien

14

17,4

Aides à domicile et aides ménagères

5

15,5

Agents de gardiennage et de sécurité

4

28,4

Assistantes maternelles

3

13,6

Employés de maison

2

38,8

Employés des services divers

1

11,7

Bâtiment, travaux publics

19

 

Ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment

5

24,8

Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du BTP, du béton et de l'extraction

5

27,0

Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment

4

14,4

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

2

16,8

Cadres du bâtiment et des travaux publics

1

11,2

Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction

1

19,3

Conducteurs d'engins du bâtiment et des travaux publics

0

10,5

Hôtellerie, restauration et alimentation

12

 

Cuisiniers

5

22,0

Employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie et de la restauration

5

19,3

Patrons et cadres d'hôtels, cafés, restaurants

2

16,9

Transports, logistique et tourisme

12

 

Conducteurs de véhicules

6

12,0

Ouvriers non qualifiés de la manutention

3

13,3

Ouvriers qualifiés de la manutention

3

10,4

Domaines industriels (process, mécanique, textile…)

7

 

Ouvriers non qualifiés des industries de process

3

14,1

Ouvriers qualifiés des industries de process

2

10,4

Ouvriers non qualifiés de la mécanique

2

11,2

Ouvriers qualifiés du textile et du cuir

1

16,6

Ouvriers qualifiés de l'électricité et de l'électronique

0

11,5

Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir

0

13,1

Commerce

6

 

Maîtrise des magasins et intermédiaires du commerce

4

10,7

Caissiers, employés de libre service

2

10,7

Informatique et télécommunications

3

 

Ingénieurs de l'informatique

3

14,0

Employés et opérateurs de l'informatique

0

11,1

Autres domaines professionnels

10

 

Personnels d'études et de recherche

3

13,4

Médecins et assimilés

3

11,7

Formateurs

1

12,0

Professionnels de la communication et de l'information

1

11,5

Artisans et ouvriers artisanaux

1

12,6

Professionnels de la politique et clergé

0

24,1

Ensemble des métiers où les immigrés sont surreprésentés

100

15,3

Ensemble des métiers

57

10,2

Les 10 métiers qui recourent le plus

La DARES propose également un graphique identifiant les 10 métiers qui recourent le plus aux salariés immigrés comme suit :

 

Champ : 15-64 ans en emploi en France (hors Mayotte)

Source : Insee, recensement de la population 2017 ; traitements : Dares 

Quel niveau de classification ?

Le constat suivant est réalisé :

  • 50% des immigrés sont des ouvriers ou employés non qualifiés ;
  • 3 sur 10 sont ouvriers ou employés qualifiés ;
  • 2 sur 10 exercent sur des postes plus qualifiés, de niveau profession intermédiaire, indépendante, libérale ou cadre (par exemple : ingénieurs informatiques, personnels d’études et de recherche ou des médecins ou assimilés). 

Quelle nationalité ?

La DARES propose le tableau suivant, au sein duquel nous remarquerons notamment que :

  • 12% des salariés immigrés sont de nationalité portugaise, et sont particulièrement représentés par les ouvriers du BTP ou les services aux particuliers ;
  • 27% sont nés en Algérie, Maroc ou Tunisie, particulièrement représentés parmi les agents de gardiennage et de sécurité, agents d’entretien ou conducteurs de véhicules ou ouvriers du BTP ;
  • 16% des travailleurs immigrés sont nés en Asie et surreprésentés parmi les métiers de la restauration ou métiers du textile.

Pays d’origine

Part en %

Portugal

12

Espagne et Italie

5

Autre UE à 15

7

Autre UE à 28

5

Autre Europe

4

Algérie

11

Maroc

12

Tunisie

4

Afrique guinéenne ou centrale

8

Afrique Sahélienne

5

Autre Afrique

5

Turquie

4

Chine

2

Cambodge, Laos, Vietnam

3

Autre Asie

7

Amérique centrale ou du Sud

5

Amérique du Nord ou Océanie

1

TOTAL

100

Références

DARES analyses n°36, juillet 2021