PRUD'HOMMES

Forum
L

Bonjour, Mon premier référé a eu lieu le 23/06, l'avocat de mon employeur est venu les mains dans les poches, donc seconde audience le 8/07, entre temps ils ont fait une proposition qui n'atteind même pas la prime de précarité de mon cdd, pensez vous que j'aurais au moins ma feuille jaune assedic ce jour là car je n'ai rien qui rentre depuis le 24 mai, n'ayant jamais eu mon deuxième jour de repos hebdo pendant 2ans(j'ai réclamer plusieurs fois et mon employeur me dit que j'ai signé un contrat avec un seul jour) mais dans la convention de chr il est stipulé qu'une semaine sur deux je peux prendre 2 jours. Donc ce problème fait partie de mes réclamations, d'autre part au niveau finance c'est catastrophique, pui je déposer une plainte pour préjudice financier. Mon avocat me dit que oui mais je doute beaucoup. Merci d'avance pour votre réponse

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
C

pourquoi votre avocat n'a t'il pas demandé lors de ce premier référé, des mesures conservatoires telles que la délivrance de votre attestation assedic?la décision sur les indemnités pouvait alors effectivement être rportés, vous auriez au moins pu toucher le chomage.je vous mettrai plus de précision un peu plus tard.tenez nous informés et courage, cordialement, chègue.

C

et effetivement vous pouvez demander des dommages en raison du préjudice subi, le juge les estmera, faites valoir le temps sans indemnités et les préjudices( frais bancaires, manque de nourriture, retards de loyer etc...)

SR

cela me paraît invraissemblable. Référé, pas d'attestation Pôle emploi, certificat de travail etc. tout ceci est illégal. Le conseil aurait dû, dans ses concmlusions, vous donner quitus, mettre votre employeur sous astreinte ertc. Peut-être y-a-a-t'il un détail que vous avez oublié de mentionner...

L

Bonjour, Le jugement a été rendu hier matin, ils sont sont condamnés sur toute la ligne, une astreinte de 50€ par jour jusqu'à la remise des documents nécessaires à mon inscription à Pôle emploi. Pour la prime de précarité, le juge des référés demande le renvoi au juge de fond. Donc mon employeur bénéficie encore d'un délai pour la régler. Je refais un dossier pour cette prime et mes jours de repos hebdos et jours fériés qui n'ont jamais été payé. c'est quand même incroyable alors que j'apporte les preuves de tout cela. Il a été demandé 1500€ pour préjudice moral et financier. Personne ne prend en considération que j'ai juste besoin de vivre et d'assumer les soins de mon fils, je suis vraiment en colère donc je vais tenir bon et continuer à me battre Je tiens à vous remercier du soutien que vous m'apportez par votre expérience très cordialement

SR

c'est une bonne chose, normale. Bon courage à vous et persévérez

C

bonjour et courage, un premier pas vient d'être franchi, il faut que votre avocat fasse valoir absolument le préjudice subi, une victoire à ce stade pour 1500 euros est effectivement peu payée.mais une astreinte à 50 euros/jour c pas mal, à partir de la date du jugement?sur'ment, donc l'employeur a intérêt à vous fournir vos documents rapidement.c'est une victoire en demi-teinte mais le combat continue comme vous le dîtes, titillez votre défenseur afin qu'il fasse valoir le vrai préjudice subi.cordialement, chègue.

L

je reviens sur mon affaire, la diffamation est bien encrée sur ma ville plus personnelle, handicap de mon fils et aussi mon mari.IMOSSIBLE DE RETROUVER DU TRAVAIL DANS MA PROFESSION JE SUIS GRILLEE. Rien ne bouge depuis le 23 Juillet date à laquelle ils devaient me payer les sommes pour lesquelles ils étaient condamnés. Pole emploi a fait une attestation officielle et officieuse précisant que la prime de précarité est due sur la deuxième partie du cdd. J'ai explosé aujourd'hui, j'ai appelé mon avocat, que je n'ai as eu, pour dire que cette arès midi je me rendais au tribunal avec le témoignage de la personne qui a eu mon ex emlpoyeur au téléhone. je porte plainte. Demain matin je me rend au prud'hommes pour réclamer mon dû. D'autre part je n'ai jamais reçu le solde de tt compte et mon certificat de travail, cela rentrait dans les 4 documents obligatoires de l'employeur. Donc les 50€ PAR jour d'astreinte continuent à courir. Non? Je suis remontée et très en colère car financièrement c'est difficile, du mal à payer nos impôts, et surtout ne pas pouvoir partir à Paris pour le suivi médical de notre fils. et c'est vital pour lui je vous remercie encore pour vos soutiens. Seule face à tout ces problèmes ce n'est pas évident. cordialement Laurence

S

l'atreinte demarre de la date de la signification du jugment a l'employeur, essayer de faire executer par huissier le jugement en refere car c'est un titre executoire, vous aurez ainsi les docs et les astreintes. Vous pouvez ajouter le prejudice lie a votre fils pour demander plus de D&I

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.