mon employeur me demande de ne pas venir travailler

Forum
CV

Bonjour,

Je travaille à temps partiel en CDI en restauration depuis 1 an et Demi.( job étudiant) Mon contrat est annualisé : c’est mentionné sur mon contrat : 936 heures sur une période de 12 mois donc 78 heures par mois . J’ai l’intention de quitter l’entreprise bientôt mais j’aimerai régulariser ma situation avant . Depuis toujours, en période calme c’est à dire ou il n’y a pas de client mon employeur me demande de ne pas venir travailler mais il ne me paye pas pour les horaires que je n’ai pas faites : pour le mois d’octobre par exemple je n’ai travaillé que 53 heures au lieu des 78 heures prévues par mon contrat et je n’ai perçu que 400€ au lieu des 550€ Que je perçois en moyenne ce qui ne me permet pas de subvenir à mes besoins. Ça a été également le cas en juin, en décembre 2018, en septembre 2018... je ne fais jamais d’horaires mensuelles fixes, il y’a certains mois ou j’ai fais 100h, d’autres 68h, d’autres 80 heures .... Je travaille que les weekends et ce week-end par exemple mon employeur m'a dit de ne pas venir pour tout le week-end ce qui m'a fait perdre 18 heures de travail sur le mois de décembre et sur mon salaire. Je lui ai dit que cette situation n’était pas normal car ça ne me permet pas de subvenir à mes besoins et il m'a simplement répondu que "malheureusement c'est calme en ce moment à cause de noël et des grèves" je précise que je correspond avec lui par messages que je prend le soin de conserver.

J’ai vu qu’il existe une loi de mensualisation du 19 janvier 1978 qui prévoit que l’employeur est tenu de me verser le même salaire de 78 heures meme si je ne les fais pas.

Est ce que vous pensez que cette loi s’applique à mon cas sachant que je suis en restauration ? Est ce qu’il me paiera les heures qu’il me doit ?

J’ai pensé à saisir le conseil des prud’hommes ou alors faire une prise d'acte de mon contrat puisque mon employeur ne remplit pas sa fonction qui est de me faire travailler et de me rémunérer suffisamment

pour espérer avoir des indemnités de licenciement et éventuellement un rappel de salaire pour les heures que je n'ai pas faites mais je ne sais pas si j’ai des chances de faire valoir mes droits.

Par ailleurs, je précise que mon contrat de travail à temps partiel ne mentionne pas la répartition de mes heures de travail sur la semaine ni sur le mois, étant étudiant en droit je sais que ces mentions sont obligatoires sous peine de requalification à temps plein.

Aussi, en Aout 2018 j'ai effectué 134 heures donc à peu pres 35 heures par semaine. Ces heures ont ete comptées comme des heures normales et pas complémentaires alors que je sais bien qu'en principe des heures complémentaires sont majorées et ne doivent pas porter la durée du temps du travail au niveau de la durée légale de travail.

Cela fait plusieurs mois ou je suis dans une situation financière précaire et alarmante à cause de ce problème d'horaire étant étudiant indépendant... je ne sais pas comment le résoudre, j'ai été à un point d"accès au droit ça n'a pas marché...

Merci d’avance.

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.