Reprise droit au chômage suite à rupture période d'essai

Forum Nouveauté 2018
JS
le 22 novembre 2018 à 23:13
Jordan Schneider
1 sur le forum
a posé cette question

Bonjour,

Je suis inscrite à Pôle Emploi depuis décembre 2017 et j'ai touché des Droits de décembre 2017 jusqu'au 23 juillet 2018, date à laquelle j'ai retrouvé un emploi en CDI. Je suis restée inscrite à Pôle Emploi depuis le 23 juillet 2018 dans le cadre du droit à l'allocation d'Aide au Retour à l'Emploi. A ce moment là, j'ai reçu les informations suivantes dans un courrier:

- Votre droit est repris pour 523 jours

- Incidence d'une démission en cours d'indemnisation: Une démission non légitime a pour effet d'interrompre le versement de votre allocation sauf si vous justifiez de moins de 65 jours travaillés ou 455 heures travaillées depuis la date de la dernière ouverture de droit ou depuis la dernière date à laquelle les allocations vous ont été refusées.

Finalement, j'ai décidé de rompre ma période d'essai le 2 novembre 2018. J'ai pris 13 jours de congés sans solde en août et mon total travaillé au moment de ma démission est de 412 heures (stipulé sur mon attestation d'employeur).

Je pensais reprendre mes droits mais j'ai reçu un refus de Pôle Emploi, pour la raison que j'ai travaillé 103 jours (durée de mon contrat). Je ne comprends pas leur calcul, pour moi il est faux car il faut compter les jours ou heures travaillés et non la durée du contrat. Les week-end et congés sans solde ne sont pas à compter dans le décompte? Pouvez vous m'éclairer, me donner votre avis?

Merci d'avance,

Natalya

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
T
le 23 avril 2019 à 23:41
Tune Bernard
1 sur le forum
a répondu

Bonsoir 

Une question.. j’ai quitté paris fin janvier une rupture conventionnelle pr suivre mon mari à Lyon. Mi mars j’ai trouvé un cdi avec 3 mois de période d’esSai renouvelable 1 fois. J’ai également mis au courant pôle emploi pr une reprise d’activité donc chez eux je ne suis plus demandeur d’emploi. Le comble ça ne se passe pas bien avc mon employeur actuelle donc j fais part mon souhait de rompre mon préavis. J ai un délai de 48 h pr les prévenir. Sauf mon employeur a dit ok mais moi j aurai pas de chômage car la demande émane de moi en tant que salarié et impossible de négocier avc l employeur qui se venge un peu le faite que je souhaite partir. En gros la loi est bizarre

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.