Indemnités complémentaires Santé

Forum Métiers du juridique
HS

Bonjour,

Je suis cadre Directeur dans une société de dépannage remorquage, suite aux conseils de mon médecin traitant, je suis en arrêt de travail depuis décembre 2016. En effet, j'ai travaillé entre 2011 et 2013 , à l'acquisition de nouveaux contrats sur des appels d'offres en l'occurence pour la mise en fourrière de véhicules pour la ville de Paris et d'autres ville en banlieues que nous avons gagnés. Depuis 2011 à 2016, je n'ai pris aucun jour de vacance, je travaillais 7 jours sur 7 et étais disponible 24/24. Du coup j'ai un peu "sombré"... Mon médecin m'a arrêté pour "surcharge de travail". Il vrai que depuis cet arrêt ma vie a basculé, je n'ai plus goût à rien, ne dort plus ect... enfin je me suis rendu compte que le "BURN-OUT" n'est pas a prendre à la légère... je remercie mon médecin qui a su desceller chez moi ce syndrome, il est mon sauveur. Au faite, l'objet de ma question est la suivante: Depuis mon arrêt de travail, ma complémentaire santé me versait mes compléments de salaires tous les mois, et ceci durant 181 jours. Au delà, Elle les versée à mon employeur qui doit, d'après la Loi me les verser accompagnées d'une fiche de paie. Or, depuis que ma complémentaire santé IRP-AUTO "pour ne pas la citer," verse mes indemnités à mon employeur, celui-ci refuse de me les faire suivre. Je lui ai envoyé plusieurs courriers en recommandés, des dizaine de courriels, rien ni fait il refuse de me verser ces indemnités. J'ai saisi l'Inspection du Travail, j'ai déposé plainte auprès du Procureur de la République de Nanterre, à ce jour aucune action n'a été entreprise pour faire valoir mes droits. J'ai même écri à La Ministre du Travail aucune réaction... J'ai fait un référé auprès du Tribunal des Prud'hommes de Nanterre rien n'en plus... J'aimerai savoir ce qu'il faut faire pour que mon employeur applique la Loi? Parce que je vous avoue, que la je suis complètement désemparé...

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
MA

C'est effectivement assez incompréhensible que nous n'obteniez aucune réponse, d'autant que vous avez "arrosé" large. Je ne me l'explique pas et du coup, n'ai aucun conseil, vu que vous avez épuisé tout ce que j'aurais pu vous conseillé.Essayez de recontacter l'employeur pour connaître les raisons du blocage, c'est ce qui me semble préférable en l'état actuel des choses et surtout décontractez-vous car parfois une seule démarche bien faite vaut mieux d'une kyrielle tous azimuts.

A

Bonjour,

Je pense que vous devriez vous faire assister par un conseiller juridique d'un syndicat qui est habitué à ce type de problèmes. A mon sens, ce n'est pas la complémentaire santé IRP-AUTO qui verse le complément de salaire mais la prévoyance IRP-AUTO. Effectivement, elle intervient à partir du 181ème jour dans le cadre du régime obligatoire pour lequel vous cotisez. Bon courage.

Cdt

HS

Bonjour,

Merci d'avoir pris la peine de me faire une réponse, cela me touche beaucoup. J'ai également essayé de rentrer en contact avec mon employeur, il refuse catégoriquement de me parler...

J'essaie de rester calme de me détendre, je vous avoue que c'est très difficile. Surtout que je n'ai plus que mes IJSS pour vivre, entre mon loyer et mes autres charges je n'y arrive pas! J'ai  dû arrêter de me faire suivre par mon spécialiste faute de moyens... Il me reste quelques antidépresseurs je les prends pour dormir cela m'aide à moins penser...


Salutations dévouées. 

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.