Arrêt maladie et ancienneté

Forum Métiers de la qualité
LC
le 1 mars 2018 à 12:00
Laurence Castel
1 sur le forum
a posé cette question

Bonjour,

Je suis en arrêt maladie professionnelle depuis 09/2013 pour problème lombaires. J’ai été consolidé au 28 février 2018 avec séquelles. Je n’ai pas encore été déclarer inapte à mon poste, car le médecin du travail attend que je sois hospitalisé pour de la rééducation. Elle va donc me mettre en arrêt maladie simple.

Ma question est :

Si je suis déclarer inapte après deux mois d’arrêt maladie et que je suis licencier, comment va être calculer mon ancienneté. Est ce que je perd mon ancienneté pendant que j’étais en arrêt maladie pro ?

Ou juste les deux mois d’arrêt après ma consolidation.

Merci pour vos réponse 

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
MA
le 1 mars 2018 à 17:05
Miss Airache
63 sur le forum
a répondu

Vous ne perdez pas votre ancienneté car les périodes de suspension comptent.  Vous êtes en maladie simple en attendant la vidsite médicale dite de reprise qui peut où le médecin du travail peut vous déclarer apte à votre poste , avec ou sans aménagements (heures ou ergonomie...)ou à un autre poste ou inapte suite à une 2ème visite espacée de 15 jours minimum sauf si danger immédiat, alors une seule visite médicale. Si inapte, votre employeur oit rechercher des postes dans l'entreprise et éventuellement e groupe et si il n'y en a pas, vous licenciez pour inaptitude avec une indemnité légale de licenciement multipliée par 2 si plus favorable que la

MA
le 1 mars 2018 à 17:08
Miss Airache
63 sur le forum
a répondu

le 1 mars 2018 à 17:05

Miss Airache 20 sur le forum a répondu

Vous ne perdez pas votre ancienneté car les périodes de suspension comptent. Vous êtes en maladie simple en attendant la visite médicale dite de reprise qui peut où le médecin du travail peut vous déclarer apte à votre poste , avec ou sans aménagements (heures ou ergonomie...)ou à un autre poste ou inapte suite à une 2ème visite espacée de 15 jours minimum sauf si danger immédiat, alors une seule visite médicale. Si inapte, votre employeur oit rechercher des postes dans l'entreprise et éventuellement e groupe et si il n'y en a pas, vous licenciez pour inaptitude avec une indemnité légale de licenciement multipliée par 2 si plus favorable que la conventionnelle. Vous avez du recevoir du service médical un taux d'incapacité avec une rente ou un capital selon le degré d'invalidité si séquelles.juste après votre consolidation


Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.