Subrogation à tord - Employeur ne me verse pas les sommes reçues

Forum Métiers de la comptabilité
GA

Bonjour,

je suis en arrêt de travail depuis fin novembre 2017 pour dépression. N'ayant pas 1 an d'ancienneté (date d'entrée mai 2017), je ne suis pas subrogé, mon employeur a toutefois adressé une attestation de salaire erronée avec subrogation (sans que je donne mon accord) puis une nouvelle attestation rectificative sans subrogation. Toutefois, la CPAM continue de verser les IJSS à mon employeur. Malheureusement ce dernier ne me reverse pas les IJSS qu'il perçoit à ma place.

La CPAM est prévenue et doit faire le nécessaire mais pour le moment elle continue de verser mes IJSS à mon employeur.

J'ai écris à plusieurs reprises à mon employeur lui indiquant qu'il me met dans une situation financière difficile (j'ai 3 enfants à charge et un crédit immobilier) mais ce dernier ne daigne ni répondre ni me payer.

Etant dépressif et financièrement dans une situation délicate, je ne sais plus quoi faire!

Quels sont mes recours ? A ce jour, il doit me verser près de 3000 € qu'il retient abusivement.

Merci pour vos réponses.

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
NJ

Bonjour 


Dans un premier temps il faut savoir que le fait que l’employeur ait effectué une subrogation n’implique pas celle de la CPAM : le fait d’avoir fait une rectificative est bien mais il faut laisser un minimum de temps pour que la CPAM fasse le changement...(c’était juste entre parenthèses :-) )

Dans votre situation je ferais un courrier en recommander en copie à l’inspectIon du travail éventuellement à votre syndicat si vous en avez un mais je ne pense pas vu la situation...expliquer clairement l’an situation depuis le départ joignez les copie des IJSS (sur votre compte Ameli) surlignez bien la ligne sur le compte bancaire que la CPAM a viré (pour montrer que ce n’est pas votre compte bancaire) expliquer la difficulté financière que cela engendre sans trop de détail non plus (c’est votre vie privée) et demander une régularisation sous 1 semaine...indiquez que si rien n’est fait vous serez dans l’obligation de déposer une requête auprès du tribunal Prud’homal.

Je ne vois que cela comme solution...

Nb: avez vous un régime de prévoyance ?certains contrats prenne le relais et indemnise les arrêts de maladie également 

Cordialement 

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.