Travail sans matériel et non communication

Forum
CD

Madame, Monsieur, 


Je suis Responsable d'hébergement de 2 résidences aux carroz d'arraches pour le groupe ODALYS. Front de Neige et SUNOTEL.


J'ai remplacé dans la saison depuis le 26 janvier une personne au même poste. 


Nous travaillons sans matériel. A savoir: Je n'ai plus d'encre pour imprimer les contrats des extra ni les factures de mes clients ni même ma comptabilité que je dois rendre tout les mardi. J'ai fais une commande il y a deux semaines qui  a été annulée. Mon technicien n'a pas de matériel pour la neige, pelle et sel de déneigement. Nous sommes obligé de passer des devis qui ne sont là non plus pas acceptés depuis deux semaine également. Une cabine de douche doit absolument être changée. Nous prenons sur le dos les mécontentements de beaucoup  trop de  clients depuis plus de 4 semaines. 


La direction nous fait pression pour faire le ménage le samedi avec les deux extra mais n'avons à ce moment là plus le temps de s'occuper des départs, arrivées, mise en sac des draps après les avoir triés et fait les communs qui sont assez conséquents. 


La direction du PANORAMIC de Flaine nous envois chaque semaine deux extra différents, ce qui fait que je suis obligé de répéter ce qu'il faut faire chaque semaine et les appartements ne sont pas réellement propres car pas le temps de tout faire. La semaine du 11 février, je n'ai eu aucun extra et été obligé de faire 6 ménages à fond dans 6 grands appartements, sans pouvoir faire le reste, ce qui fait que j'ai ouvert assez tard ma réception et la direction m'a dit "et alors, vous n'êtes pas capable de vous remonter les manches?" . Je suis légèrement handicapé par une fracture du col du fémur et prothèse qui me limite dans mes mouvements. Je n'ai pas le droit de porter plus de 15 kg mais il s'en foutent complètement.  


 La pression des clients se fait ressentir sur le moral. 

Les clients se plaignent chaque semaines de l'état des lieux mais aucun dialogue avec la direction. A ce jour, mes deux collègues de travail et moi sommes à bout de nerf et ne savons pas quoi faire. 


Mon collègue technicien n'a pas été payé sur ses frais kilométriques de janvier et février et aucune réponse de la direction. 


De plus, nous sommes obligé de faire beaucoup d'heure, parfois 50 dans la semaine et non payées mais soit disant récupérables. Faut il encore avoir le temps de les récupérer car nous sommes complet chaque semaine. 


Que faut il faire? 


Dans l'attente. Bien cordialement. 



Claude DIEZ

diezclaude.m@gmail.com

0635113055

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
CD

Madame, Monsieur, 


Je suis Responsable d'hébergement de 2 résidences aux carroz d'arraches pour le groupe ODALYS. Front de Neige et SUNOTEL.


J'ai remplacé dans la saison depuis le 26 janvier une personne au même poste. 


Nous travaillons sans matériel. A savoir: Je n'ai plus d'encre pour imprimer les contrats des extra ni les factures de mes clients ni même ma comptabilité que je dois rendre tout les mardi. J'ai fais une commande il y a deux semaines qui  a été annulée. Mon technicien n'a pas de matériel pour la neige, pelle et sel de déneigement. Nous sommes obligé de passer des devis qui ne sont là non plus pas acceptés depuis deux semaine également. Une cabine de douche doit absolument être changée. Nous prenons sur le dos les mécontentements de beaucoup  trop de  clients depuis plus de 4 semaines. 


La direction nous fait pression pour faire le ménage le samedi avec les deux extra mais n'avons à ce moment là plus le temps de s'occuper des départs, arrivées, mise en sac des draps après les avoir triés et fait les communs qui sont assez conséquents. 


La direction du PANORAMIC de Flaine nous envois chaque semaine deux extra différents, ce qui fait que je suis obligé de répéter ce qu'il faut faire chaque semaine et les appartements ne sont pas réellement propres car pas le temps de tout faire. La semaine du 11 février, je n'ai eu aucun extra et été obligé de faire 6 ménages à fond dans 6 grands appartements, sans pouvoir faire le reste, ce qui fait que j'ai ouvert assez tard ma réception et la direction m'a dit "et alors, vous n'êtes pas capable de vous remonter les manches?" . Je suis légèrement handicapé par une fracture du col du fémur et prothèse qui me limite dans mes mouvements. Je n'ai pas le droit de porter plus de 15 kg mais il s'en foutent complètement.  


 La pression des clients se fait ressentir sur le moral. 

Les clients se plaignent chaque semaines de l'état des lieux mais aucun dialogue avec la direction. A ce jour, mes deux collègues de travail et moi sommes à bout de nerf et ne savons pas quoi faire. 


Mon collègue technicien n'a pas été payé sur ses frais kilométriques de janvier et février et aucune réponse de la direction. 


De plus, nous sommes obligé de faire beaucoup d'heure, parfois 50 dans la semaine et non payées mais soit disant récupérables. Faut il encore avoir le temps de les récupérer car nous sommes complet chaque semaine. 


Que faut il faire? 


Dans l'attente. Bien cordialement. 



Claude DIEZ

diezclaude.m@gmail.com

0635113055


Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.