Obligé de rompre une période d'essai à l'initiative de l'employé

Forum
CD

Bonjour, suite à 3 mois d'interim sur un poste où ils étaient satisfaits de mes services, je me suis fais recruter pour un autre poste sur un autre lieu pour le même groupe en CDI.

J'ai signé un contrat définissant le métier de secrétaire après vente (formation de 4 jours seulement et tout nouveau pour moi)

Mes tâches ont évolué malgré les préventions de celle qui avait le poste auparavant et le fait que je ne souhaitais pas le faire, à remplacer le réceptionnaire atelier en plus de mon travail, voir même celui du chef d'atelier en parallèle. Je n'ai pas été formée, je n'ai pas eu d'aide de la part de mes collègues, je ne faisais pas un travail dont j'avais les compétences, et je ne pouvais en arriver à un bon résultat. De plus, cela me prenait énormément de temps et ne pouvait plus accomplir en temps et en heure le travail pour lequel j'ai signé mon contrat. Trop de pression, je leur ai dis que c'était trop compliqué pour moi une première fois.

Puis, les choses s'empirent et je leur indique mon souhait d'arrêter. Eux, ayant besoin absolument d'une personne à mon poste ne peuvent pas se permettre d'arrêter ma période d'essai. J'ai donc du y mettre un terme. Le problème est que Pôle Emploi prend ceci pour une démission et que je ne peux pas bénéficier d'indemnité. Est ce qu'il y a des recours afin de se justifier d'être obligé de mettre fin pour cause d'abus de "quantité" de travail ne figurant pas dans le contrat ? Je faisais le travail de 2 personnes, je me suis retrouvée à deux reprises proches de la crise de nerf. J'ai toujours travailler, je suis très professionnelle mais personne ne peut subir autant de stress, d'où le départ de celle que je remplaçais.

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
EE

Bonsoir

Une prise d'acte c'est quelque chose de compliqué à mettre en place et ce sera long pour obtenir une décision de justice

Vous pouvez en effet tenter de demander un dédommagement pour non respect du contrat qui définissait des missions bien précises auxquelles on a rajouté d'autres fonctions non contractuelles

Si vous trouvez n'importe quelle mission d'intérim cela pourra vous permettre d'obtenir au terme du CDD des droits à chômage

Bon courage

MM

Je suis dans le même cas, mais je ne trouve aucun texte précisant que l indemnisation va continuer pendant un cdi.


Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.