TEMOIN A CHARGE CONSEIL DE DISCIPLINE

Forum
F

Bonjour je suis licencié depuis deux ans pour faute grave: "...dénigre sa hiérarchie...". Durant mon conseil de discipline (Etabissement PIC) le Président à demandé l'audition d'un témoin à charge qui n'était autre que mon responsable hiérarchique, avec lequel j'entretenait une relation professionnelle harcelante depuis 8 mois. L'entreprise à laquelle j'appartenait, avait-elle le droit de faire cela? Ce témoin est nommément cité dans ma lettre de licenciement en tant que victime de mon comportement.

Comment peut-on être témoin impartial, lorsque l'on est partie prenante dans un tel dossier. Très cordialement. Merci de votre réponse.

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
MC
Non, évidement, on ne peut pas être juge et partie...Le fait que ce témoin de l'accusation fût aussi la personne qui vous harcelait aurait pu être contestée aux Prud'homme...Encore eut-il fallu pouvoir le démontrer...Maintenant un peu de procédure : avez vous été assisté ? La partie adverse était elle en nombre supérieur à vous ?...Si oui il y avait là matière à vice de forme...Quoiqu'il en soit, vous pouvez toujours interroger un conseiller prud'hommal...Cordialement...

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.