URGENT Mon employeur me propose un licenciement pour faute par abandon de poste après refus de ma demande de rupture conventionnelle

Forum
FF
le 27 décembre 2015 à 23:05
France FERNANDES
3 sur le forum
a posé cette question

Bonjour,

Demande urgente car je dois me manifester rapidement auprès de mon employeur si démarche à faire.

Suite à un retour de congé maternité (normalement au 09 décembre mais j'ai pose des congés jusqu'au 03 janvier), j'ai proposé a mon employeur lors d'un entretien une rupture conventionnelle de mon cdi car je souhaitais changer de poste et peut-être même de secteur d'activité (mon employeur refuse toute augmentation depuis 04 ans et m'a prévenu de l'impossibilité d'évoluer avec ce poste, quant bien même je gagne chaque année depuis mon arrivée un prix d'or du réseau me récompensant de mon travail et de mes compétences). Faite aux alentours du 25 novembre, elle m'apprend hier qu'elle refuse ma demande pour les motifs suivants :

- elle ne veut pas me payer de prime de licenciement car "elle n'a rien demandé"...

- ce serait ouvrir la porte à toute personne souhaitant s'en aller de l'entreprise et qui viendrait du coup demander une rupture.

- elle argumente qu'avant même d'avoir commencé l'année fiscale 2016, cette procédure et celle de la réembauche de ma remplaçante se chiffrerait à 12.000 de déficit pour l'entreprise (mon ancienneté n'est que de 4 ans, ma prime de licenciement équivaudrait donc à un mois de mon salaire soit 1.140 net, je veux bien qu'elle ait des charges patronales en sus mais de là à évoquer cette somme...)

Elle me "propose" ainsi de procéder à un licenciement pour faute par abandon de poste, ce qui reviendrait à ne pas me présenter à mon travail le 04 janvier et à rester inactive face aux courriers et convocations qu'elle serait dans l'obligation de m'envoyer pour pouvoir entamer la procédure dont le délai est en moyenne estimée à 2 mois.

Il faut donc compter deux mois sans salaire + le délai de carence des congés payés avant de commencer à percevoir les allocations pole emploi qui seront basses car 2 mois a 0 de la procédure et congés maternité dans les 12 derniers mois.

N'étant pas familière de la procédure et ne sachant pas si cela va entacher mon cv ou pas, que me conseillez vous ?

De plus, j'ai appris que la personne qui me remplaçait jusqu'à présent n'effectuait que la moitie de mes taches pour le même salaire. Cette personne s'est vue proposer mon poste en cdi en prévision de mon départ et aurait négocié une augmentation. N'ai je aucun recours dans ce cas ? 

Sachant que lors de mon embauche j'ai signé une liste des taches attribuées à mon poste, liste largement dépassée puisque refaite avec mes taches réelles en prévision de mon départ en congé maternité : 

- la liste passe d'une page (celle pour laquelle j'ai signé) à 4 (celles que j'effectue réellement).

- mon employeur a littéralement dit qu'on ne pouvait pas mettre la liste réelle de mes taches avec la description du poste car à ce salaire, personne ne postulerait...

Des conseils ?

En vous remerciant par avance du temps pris pour me lire,

Cordialement 

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
PG
le 29 décembre 2015 à 14:42
philippe gonge
9 sur le forum
a répondu

Les questions à toutes vos réponses se trouvent dans votre convention collective.

FF
le 29 décembre 2015 à 15:43
France FERNANDES
3 sur le forum
a répondu

Merci mais même si je connais la convention collective et sais la lire, je ne vois pas en quoi les réponses à mes questions s'y trouvent ? Outre les modalités d'une rupture conventionnelle, que puis-je y trouver ?

K
le 29 décembre 2015 à 19:38
kikidelavienne
62 sur le forum
a répondu

C'est la mode sur "l'abandon de poste".... Ce n'est pas la meilleur solution sauf si vous avez un autre emploi ailleurs!

Je vous conseille de voir un médecin du travail avec votre fiche de poste et lui signaler que vous risquez un "malaise au travail nuisant à ma santé physique et moral"....


Ensuite peut être que le médecin du travail vous convoquera à 2 examens pour vous permettre un éventuel reclassement ou bien s'il n'y a pas de reclassement votre patronne vous licenciera pour "inaptitude à tous postes de travail"....


Résolument votre; à la nouvelle année 2016.

DK
le 2 juillet 2018 à 17:01
Denis Kazmierczak
1 sur le forum
a répondu

Madame, Monsieur,

Bonjour,

A la lecture de votre message, je comprends que votre CDD initial avait un terme au 31 octobre et que le premier renouvellement a été daté du 02 novembre.

Notez que pour renouveler un CDD, cela doit être prévu dans le contrat initial et/ou faire l'objet d'un avenant qui doit être soumis au salarié avant l'expiration du terme initial.

Dans votre cas, cela ne semble pas être ce qui s'est passé donc votre contrat est requalifié automatiquement en CDI et votre fin de contrat pourra s'analyser en licenciement sans cause réelle et sérieuse avec toutes les indemnités y afférentes.

Si vous tenez à rester dans votre entreprise, il serait bon ton de joindre votre DRH afin de reconsidérer votre solde de tout compte et notamment le versement de la somme.

Cordialement,

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.