Comment se reconvertir en quittant une entreprise sans perdre mes droits au chômage

Forum
AF

Bonjour,


Convention collective 2194 bâtiment ouvriers aquitaine jusqu'à 10 salariés

Coefficient 230  Niveau 3  Position 2


Mon mari est ouvrier charpentier métallique depuis 13 ans. Or, à 50 ans, la pénibilité du travail se fait plus que sentir.


Il souhaiterait se reconvertir dans un travail moins usant, mais il souhaite avant tout savoir s'il est possible de quitter son emploi sans perdre ses droits au chômage ?


De plus, il a longtemps travaillé comme installateur et dépanneur de systèmes d'alarmes, chez commerçants et particuliers.


Y a t il moyen, via pole emploi ou autre, de faire un bilan de compétences gratuit pour savoir ce qu'il lui en reste, vers quel domaine s'orienter à présent ?


et enfin, peut il bénéficier, d'une façon ou d'une autre, d'une remise à niveau dans le domaine des alarmes ?


MERCI BEAUCOUP par avance de toutes les infos que vous pourrez nous communiquer ! 

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
CA

Bonjour,

Il peut demander à son employeur une rupture conventionnelle, ce qui lui garantit ses droits au chômage.

La rupture conventionnelle n'est ni une démission, ni un licenciement, elle doit être faite avec l'accord des 2 parties aussi pour que son employeur accepte il faut qu'il lui dise que c'est par soucis de santé et que c'est aussi dans l'intérêt de l'entreprise car s'il continue à exercer son activité actuelle cela peut générer des maladies professionnelles qui coûtent chères à l'entreprise.

Pour un bilan de compétence ou une remise à niveau, il peut bénéficier des droits acquis avec son DIF (120h si non utilisé) qui depuis le 1er janvier 2015 viennent se cumuler aux heures de CPF (compte personnel de formation) dans la limite de 150h.

Démarches à effectuer :

Les heures DIF peuvent être utilisées jusqu'au 1er janvier 2021 pour toute demande de formation autorisée dans le cadre du CPF.

Pour cela, le salarié doit se rendre sur son espace personnel du portail  www.moncompteformation.gouv.fr

Lors de son premier accès, son identité sera vérifiée au moyen de son numéro de sécurité sociale, de son prénom et de son nom de naissance.

L'employeur avait l'obligation de communiquer avant le 31 décembre 2014 les heures DIF acquises et non utilisées à chaque salarié.

Cdlt

AF

Bonjour, Mme Artois,


désolée pour le temps de réponse mais j'avais une panne internet.

Merci beaucoup pour toutes ces précisions qui vont m'être grandement utiles !

Au plaisir et très bon week end à Vous

K

Attention à la rupture conventionnel car l'employeur peut refuser et se rétracter lors de sa procédure.

Sinon s'est un bon moyen d'assurer son changement de cap à une profession "moins pénible".

Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.