cdd et arret maladie depuis 1mois1/2 car bloqué du dos, puis démissionner pour ce motif??

Forum
L

Bonjour Je suis en CDD dans une usine de chocolaterie depuis fin aout 2010. Je suis en arrêt de travail depuis fin Novembre car je me suis coincé le dos en travaillant. Je doit reprendre le 15/01/2011, mais vu le mal de dos que j'ai encore je ne me sent pas apte à reprendre car cela recommencera aussitôt et mon médecin m'a aussi déconseillé de continuer un travail en usine à cause de mon dos ( 3 mini scolioses, deux disques usés ) ce qui est la cause de mes douleurs. Puis-je démissionner ? Que dois-je faire??? Merci d'avance

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
F

avant de demissionner, ce qui est la solution la moins favorable pour vous, il existe le licenciement pour inaptitude s'il est médicalement constaté.

F

pensez plutot au licenciement pour inaptitude...la démission est la solution la moins favorable pour le salarié.

MC
 La réponse de FREDEBORDO est judicieuse...Lorsque vous allez reprendre, vous allez passer par la case "Visite obligatoire par le Médecin du Travail "...Lui seul pourra vous déclarer "Apte" ou "Inapte"...L'inaptitude peut revêtir plusieurs aspects : Inaptitude partielle au poste, avec aménagement; inaptitude temporaire; inaptitude totale au poste, avec reclassement au sein de votre entrepris; inaptitude totale et définitive à tout poste au sein de votre entreprise...
Après votre première visite médicale peut s'en suivre une deuxième, à l'issue de laquelle votre inaptitude définitive pourra être prononcée...Votre entreprise, si elle ne peut vous fournir un reclassement, procèdera à votre licenciement, pour inaptitude...Votre intérêt résidera là...
SR

Tout le monde a raison: le licenciement pour inaptitude constitue le meilleur choix. Il consiste de deux visites successives, à 14 jours d'intervalle, par la médecine du travail. Durant les deux semaines séparant les deux examens, l'employeur est sommé de vous trouver un autre poste de façon à assurer votre reclassement. S'il s'avère qu'aucun reclassement n'est possible, le médecin du travail constate l'inaptitude définitive et vous êtes licenciée, avec l'ensemble des indemnités inhérentes et l'accès à vos droits à Pôle emploi (ASSEDIC). En pratique, vous attendez la fin de votre arrêt maladie et l'employeur sera alors tenu de diligenter une visite dite de reprise.

D

elle ne peut pas démissionner d'un CDD...

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
D

S'il y a un CHSCT il doit être consulté...et l'entreprise devra prouver ce qu'elle a mis en oeuvre pour reclasser le salarié dans son entreprise ou en extérieur.

La visite est obligatoire si l'arrêt est supérieur à 21 jours.


Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.