Salaire impayé

Forum
JG

Ayant fini mes études fin juin,j'ai été embauché depuis le 1/7/14 par l'entreprise FOL'FER à Parçay sur Vienne 37220.Je n'ai toujours pas signé de contrat de travail malgré mes demandes répétitives.Le 5/7/14,on m'a remis mon bulletin de salaire pour le mois de juillet;ce dernier spécifie que j'ai été payé par chèque le 31/7/14,alors qu'on m'avait dit que ça se ferait par virement bancaire. Mais voilà,aucun virement bancaire n'a été effectué et on ne m'a pas remis de chèque non plus.De plus mes heures supplémentaires ne sont pas indiquées sur mon bulletin de salaire.

Débutant dans la vie active,j'ai l'impression que tout ceci n'est pas clair!

Pourriez-vous m'indiquer quels sont mes recours puisque dès que j'en parle au patron,il remet toujours ça au lendemain!

Cordialement.

Jonathan Girard

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
M

Bonjour,


Je vous invite à lui demander expressément à vous recevoir pour lui faire état de la situation.

S'il ne ne le fait pas, alors d'envoyer un courrier recommandé faisant état de la situation : salaire impayé, heures supp et de demander à ce que cela soit régler car travail = salaire...

et ce, au plus vite


s'il ne fait rien, réitéré votre courrier copie inspection du travail


etes vous le seul a ne pas avoir été payé ?

D

Je ne sais pas qui gère les paies dans cette société, peut être sont elles externalisées ce qui peut expliquer quelques anomalies.

Certaines sociétés de traitement de paie demandent qui les éléments pour la paie leur soient adressés le 10 du mois, dans votre cas cela ferait le 10 juillet, donc les HS ne peuvent etre enregistrées et le seraient avec un mois de décalage.

Pour le virement idem, les banques ont des temps de traitement pour les nouveaux RIB.

Le signataire des chéques n'est il pas en vacances, sur les bulletins les mentions de paiement sont faites de façon automatique, si on ne remplit pas "virement" il est inscrit par chéque, mais un chéque il faut l établir et le signer...

Ceci n'explique pas que vous ne soyez pas payée. S'il y a un service du personnel rapprochez vous d'eux. 

Votre employeur vous a t il remis la déclaration préalable d'embauche qu'il est tenu de faire ? 

Est ce que les autres salariés sont payés ?

Idem pour le contrat s'il est fait par une societe extérieure cela peut prendre un peu de temps, surtout en periode estivale.

Vous avez un supérieur hierarchique ? parlez lui en.

Trouvez un interlocuteur avant d'entamer les procédures lourdes, préservez votre période d'essai.....





S

Bonjour ,j ai regardé sur mes bulletins concernant la prévoyance , il y a bien une ligne : HCR.PREVOYANCE , mais prévoyance TA employeur , je ne vois pas .

La prévoyance prend le relais au 91eme jour 70% de la base sécu mais comme la sécu prend 80% , la prévoyance n intervient pas ds le cas de la MP !

G

Faites immédiatement un écrit à votre employeur en lui demandant comment avez vous réellement été payé n'ayant reçu ni chèque ni virement bancaire, avec copie à l'Inspection du travail. Votre bulletin de paye vaut contrat de travail en CDI, sans période d'essai, puisqu'elle n'a pas été définie.

Commencez à chercher ailleurs ce n'est vraiment pas clair du tout.

Ne mélangeons pas tout : le salaire est payable chaque fin de mois car il a la définition d'obligation alimentaire en droit. On ne peut pas payer tous les 36 du mois.

D

Je ne comprends pas la prévoyance vous parlez des cotisations ou d'indemnités.

Compte tenu de votre date d'entrée ce doit être les cotisations qui elles sont à prélevées dés le 1er bulletin, même si la tranche n'est pas précisé sur quel montant la cotisation est elle calculé par rapport à votre salaire brut.

Pas facile de répondre quand on n'a pas les éléments sous les yeux et ce point n'a rien à voir avec la question initiale. 

Qui est l'interlocuteur " paie" dans cette entreprise je pense que c'est la personne la plus habilitée pour vous répondre et vous expliquer. 

Je ne veux pas vous donner des infos qui seraient erronées faute d'avoir bien étudié les documents.  

L
Articles en relation qui peuvent vous intérésser
D

Je pense qu'avant de monter au créneau il faut obtenir un entretien, inutile de se mettre un employeur à dos et de penser qu'il fait tout de travers, exprès. 

Je connais des stés qui paient les salaires le 5 ou le 10 du mois, tout en versant des acomptes, ceci n'est pas interdit, le tout est que ce soit précis et respecté. 

Encore une fois je ne défends pas que l'employeur, mais je préfère les discussions à l'amiable plutôt que les procédures qui laissent des traces et ne favorisent pas les relations au travail.

Même si cette personne ne connait pas les problèmes de paie, il a forcement un intervenant qui peut répondre. Pas toujours facile en période de congés payés.

Les autres salariés ont-ils des problèmes récurrents avec leurs paies ? cela peut vous donner une indication pour la marche à suivre. 

Allez vers les autres, posez des questions, cela vous permettra de continuer ou pas dans cette entreprise.

C

ce n'est pas très clair, vous donnez des dates qui ne correspondent pas, je vous cite:vous êtes embauché le 1er juillet, le 5 juillet on vous remet un bulletin de salaire pour le mois de juillet?

vous a t'on remis ce bulletin de salaire le 5 aout et non le 5 juillet? quoiqu'il en soit, votre employeur a jusqu'au 15 aout pour verser votre salaire, si ce n'est pas fait, vous pouvez lui envoyer un recommandé avec accusé de réception, lui faisant part du fait que vous n'avez perçu aucun salaire, ni par virement, ni par chèque, et que vous en réclamez donc le versement, si ça n'a aucun effet, vous pouvez solliciter l'inspection du travail, et enfin en dernier recours les prud'hommes, qui peuvent vous allouer des dommages et intérêts en fonction du préjudice qu'ils évalueront.cordialement, Chègue.


Répondre à cette question

Besoin d'aide ? Lire la page d'aide

Vous n'êtes pas connecté(e)

  • Après avoir validé votre reponse, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription
  • Votre réponse sera sauvegardée et publiée après votre connexion ou votre inscription.