Dernière mise à jour 27/03/2017
Newsletter hebdo saisir un email

L'absence de signature sur un contrat de travail vaut CDI, sauf si c'est le salarié qui refuse de signer

  • Cour de cassation du , pourvoi n°15-23905 pourvoi n°15-23906 pourvoi n°15-23907 pourvoi n°15-23908 pourvoi n°15-23909
  • Dernière mise à jour :
  • Catégorie(s) : Contrat de travail

Contexte de l'affaire

Cour de cassation du , pourvoi n°15-23905 pourvoi n°15-23906 pourvoi n°15-23907 pourvoi n°15-23908 pourvoi n°15-23909

Commentaire de LégiSocial

En complément de cet article, découvrez notre outil d'aide à la rédaction d'un contrat de travail vous permettant de gérer au mieux les clauses du contrat de travail de droit commun, à savoir les clauses indispensables, les réglementées et les prohibées.

L’absence de signature ne doit néanmoins pas provenir de la mauvaise volonté du salarié intérimaire.

 

L’affaire que nous abordons aujourd’hui n’est pas sans nous rappeler un arrêt de la Cour de cassation du 24 mars 2010, qui concernait cette fois un contrat de travail temporaire. 

 

Extrait de l’arrêt :

 

Mais attendu que la fraude corrompt tout ; que si la signature d'un contrat écrit, imposée par la loi dans les rapports entre l'entreprise de travail temporaire et le salarié afin de garantir qu'ont été observées les conditions à défaut desquelles toute opération de prêt de main-d'oeuvre est interdite, a le caractère d'une prescription d'ordre public dont l'omission entraîne à la demande du salarié la requalification en contrat de droit commun à durée indéterminée, il en va autrement lorsque le salarié a délibérément refusé de signer le contrat de mission dans une intention frauduleuse ;
Et attendu que la cour d'appel qui, par motifs propres et adoptés, a relevé que M. X... a refusé de signer les contrats de mission qui lui avaient été adressés dans le seul but de se prévaloir ultérieurement de l'irrégularité résultant du défaut de signature, en a exactement déduit qu'il n'y avait pas lieu à requalification ;
PAR CES MOTIFS :
REJETTE le pourvoi ; 

 

Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mercredi 24 mars 2010 
N° de pourvoi: 08-45552 Publié au bulletin

 

 

Absence de signature sur le contrat de mission= requalification 

 

Signalons une autre affaire, toujours dans le cadre d’un contrat de travail temporaire, dans laquelle le salarié demandait la requalification de son contrat de mission en CDI, au motif que le contrat ne comportait pas la signature du salarié.

La Cour de cassation donne raison au salarié. 

 

Extrait de l’arrêt :

 

Attendu, cependant, que la signature d'un contrat écrit, imposée par la loi dans les rapports entre l'entreprise de travail temporaire et le salarié, est destinée à garantir qu'ont été observées les diverses conditions à défaut desquelles toute opération de prêt de main-d'oeuvre est interdite ; que cette prescription étant d'ordre public, son omission entraîne à la demande du salarié la requalification en contrat de droit commun à durée indéterminée ;

Qu'en statuant comme elle l'a fait, alors que faute de comporter la signature de l'intéressé, le contrat de mission ne pouvait être considéré comme ayant été établi par écrit, et que l'employeur, en ne respectant pas les dispositions des textes susvisés, s'était placé hors du champ d'application du travail temporaire, et se trouvait lié au salarié par un contrat de droit commun à durée indéterminée, la cour d'appel a violé les textes susvisés ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l'arrêt rendu le 5 décembre 1996, entre les parties, par la cour d'appel d'Amiens ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Rouen.

 

Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mardi 7 mars 2000 N° de pourvoi: 97-41463



Commenter cet article


Espace membre
pour que votre réaction soit publiée immédiatement, merci de vous connecter à votre compte

Se connecter et publier

Vous n'êtes pas encore inscris
sur LegiSocial.fr

S'inscrire et publier

Commentaire libre
Vous pouvez réagir sans vous inscrire, votre
commentaire n'apparaîtera en liqne qu'après
modération.






Copyright (c) - http://www.legisocial.fr/